métro[zen]dodo

De l’évidente supériorité des bactéries violettes

Daniel Puyol, chercheur en technologies chimiques et environnementales de l’université Roi Juan Carlos, sur ResearchGate :

We are ambitious, as we know that the possibilities around the use of purple phototrophic bacteria are wide. We are aiming to go beyond wastewater treatment, directly into bio-industry. We know that the only way of achieving success with a technology focused on resource recovery is the commercialization of these resources. So we are creating an atmosphere around purple bacteria technology, including bio-industries, water management companies, and waste management companies.

Des bactéries violettes pour réduire l’empreinte carbone du traitement des eaux usées et produire de l’hydrogène au passage. Le violet, c’est la vie.

Vous avez envie de discuter ? Envoyez-moi un courrier électronique. Vous voulez poursuivre la lecture ? Commencez ici. Vous vous sentez l’âme généreuse ? Offrez-moi un livre !