Javier Cercas — Terra Alta

Voilà que Javier Cercas se fait auteur de polars — d’une trilogie de polars, même ! L’intrigue de Terra Alta est presque secondaire, et l’enquête policière est d’ailleurs bien vite résolue. Le meurtre des époux Adell importe moins que la biographie saccadée et tortueuse de Melchor Marín, repris de justice ayant trouvé sa vocation de flic dans Les Misérables, et la description par petites touches de la Terra Alta, théâtre de la funeste bataille de l’Èbre. Autrement dit : l’obsession de Cercas pour les traces pathologiques de la guerre civile et sa passion pour les terres desséchées de l’Espagne profonde ne sont jamais bien loin. Avant d’être un roman policier, Terra Alta est un roman de Javier Cercas. Et tous les romans de Javier Cercas ne sont-ils pas des romans policiers ?