Collectif — Déjà-vu : le design dans notre quotidien

« Le design est avant tout le fruit d’un processus créatif et méthodologique en vue d’un usage », dit Imke Plinta, « un bon objet de design doit créer un dialogue entre celui qui l’a conçu et celui qui l’utilise ». La commissaire déplore que « le design contemporain ne reste souvent accessible qu’à un groupe restreint de personnes, sans vraie connexion avec le public », alors que son exposition montre que la beauté d’un objet bien conçu réside dans sa capacité à retenir les souvenirs et incarner les émotions, comme en témoignent les conversations glanées au fil de ma déambulation parmi les objets réunis au MAMC. C’est la différence entre le design industrieux et la démonstration onaniste, l’attention offerte à chacun et l’attention exigée de tous, une certaine idée de l’écologie humaine et une certaine pratique de l’économie monstrueuse.