« Digital » : pan sur les doigts (10)

Orange :

En ces temps de réclusion, le digital est plus crucial que jamais. Que ce soit pour le télétravail ou encore l’école à distance, le contact avec les autres et le divertissement. Alors pour faire en sorte que les réseaux fonctionnent au mieux et éviter la surcharge, on suit quelques consignes simples.

Il me semblait qu’en ces temps de « gestes barrière », le digital était exclu. Mais j’ai du mal comprendre. (Accessoirement, Orange vous prend pour des buses. Les infrastructures sont correctement dimensionnées, les interconnexions sont parfaitement assurées, les réseaux tiennent merveilleusement bien. Les opérateurs doivent rester prudents, surtout dans les clusters épidémiques où il est plus difficile d’intervenir en cas de panne d’un équipement, mais la congestion est un épouvantail. Orange prépare l’après, lorsqu’il faudra revenir à la charge contre la neutralité des réseaux, et attaquer les services de streaming qui nous auraient fait frôler la « surcharge ».)

Vous avez envie de discuter ? Envoyez-moi un courrier électronique.
Vous voulez poursuivre la lecture ? Commencez ici.
Vous vous sentez l’âme généreuse ? Offrez-moi un livre !
Vous préférez allez voir ailleurs ? Voici quelques recommandations.