Keylifornia Sunset

Keylifornia ne sera pas adapté à macOS Big Sur. Après cinq ans de développement, je croyais avoir paré à toutes les éventualités. Le Mac App Store propose des programmes d’installation partiels empêchant la création de clés d’installation ? Voici Keylifornia Dreamin, qui permet de télécharger les programmes complets. Les utilisateurs pressés envoient des mails à 4 h du matin ? Voici une page qui explique les erreurs communes.

Mais je n’avais pas prévu qu’un bug empêchant la création d’une clé d’installation de macOS Catalina depuis macOS Catalina serait ignoré par les ingénieurs responsables. Ou que la commande utilisée par Keylifornia Dreamin serait inopérante quelques mois seulement après sa présentation. Ou que la bonne signature d’une application AppleScript, indispensable pour répondre aux exigences d’Apple et améliorer l’expérience des utilisateurs, serait un parcours du combattant.

L’expérience de la restauration d’une machine que je ne peux pas nommer a fini de me convaincre de jeter l’éponge. J’ai adoré recevoir vos histoires de dépannage dans des situations rocambolesques, je suis toujours ému de recevoir les livres que certains d’entre vous m’ont envoyés, je suis fier d’avoir conçu un petit outil téléchargé plus de 200 000 fois. Mais j’ai d’abord et avant tout créé Keylifornia « pour mes besoins ». Or mon prochain Mac… est un iPad.