Récemment (21)

Je pense beaucoup aux podcasts, et pas seulement au mien. Radio France se félicite d’avoir privatisé ses émissions, sans que cela n’inquiète personne. Mais rendez-vous compte : le service public monnaye un bien commun et, pire, les données personnelles des citoyens qui financent la création audiovisuelle. Comment distinguer Radio France des plateformes qui assurent vouloir préserver la spécificité du podcast tout en favorisant son intermédiarisation ? On voudrait saper le concept de service public que l’on ne s’y prendrait pas autrement…

Biblio

Seulement sept ans après sa publication, So You’ve been Publicly Shamed est déjà daté. Jon Ronson s’inquiète de perdre sa voix, sans comprendre qu’elle couvre celle de personnes qui n’ont plus d’autres voies que la honte et l’opprobre. C’est une critique bourgeoise des réseaux sociaux, en somme, incapable de concevoir sa propre radicalité conservatrice.

L’infini dans un roseau souffre d’être publié par Les Belles Lettres : l’éditeur promet une histoire de « l’invention des livres dans l’Antiquité », mais Irene Vallejo livre une succession de petites histoires, à commencer par la sienne. The Vanishing Half est un parfait contrepoint, tant Brit Bennett prouve la force du roman, ce mensonge fait vérité quand les lettres s’animent dans l’esprit de la lectrice.

Bistro

Le Blend 189 de Kawa ne m’a pas laissé un souvenir mémorable, alors que le Blend Moka de Lugat m’a ramené sur la route de Bobo-Dioulasso. En écrivant ces notes de dégustation, j’acquiers un vocabulaire qui m’ouvre une nouvelle dimension sensorielle, une formidable expérience d’expansion de la réalité. La puissance des mots, décidément.

Photo

Les traces du Syndicat d’initiative Renaissance du Vieux-Lyon ont presque disparu1. À Lyon comme dans tant d’autres grandes villes, les boutiques insolvables laissent place aux appartements défiscalisables, les panneaux lumineux recouvrent les enseignes peintes, la nouveauté emporte le passé. Les villes dites « moyennes » sont peut-être moins dynamiques, mais puisent une vitalité dans un passé qui déborde du centre historique pour tisser la trame urbaine, grand patchwork des époques. C’est moins ordonné, moins optimisé, moins lisse — mais c’est un superbe terrain d’expression, où Picasso peut rimer avec Tokyo, comme dans les ruelles du Mans.

Podcaaast

Arnaud et moi avons ralenti le rythme, désormais bimensuel, et réalisé notre vieux rêve de podcast culturel. Nous avons publié deux épisodes en janvier :

Le podcaaast est disponible dans Apple Podcasts, Spotify, Pocket Casts, Overcast, Castro, ou encore Podcast Addict.

Ailleurs

« Cryptocurrency Is a Giant Ponzi Scheme » (Sohale Andrus Mortazavi, Jacobin). « Les cryptomonnaies sont une arnaque », dont les conséquences financières m’inquiètent moins que les conséquences environnementales. Nous payons tous, et très cher, les rêves absurdes des cryptocucks.

« The Revenge of the Hot Water Bottle » (Kris De Decker, ‌LOW←TECH MAGAZINE). C’est dans les vieux pots…

« Reasons you aren’t updating your personal site » (Brian Lovin). Il en manque une, cette forme très particulière de procrastination qui consiste à (ré)écrire des milliers de lignes de code avant d’écrire la moindre ligne de texte.

« Emma Straub on Opening Her Bookstore, Books Are Magic » (Emma Straub, Literary Hub). Le paradis sur terre.


  1. L’association existe toujours↩︎