Des librairies allemandes reprennent les Kindle

Anthony Nelzin-Santos

Cet article est issu de Cartel Mère, une étude de la manière dont l’art interroge la technologie et dont la technologie inspire l’art, publiée avec Cécile Jourdain entre juillet 2014 et avril 2015.

Lesen :

Die kurz nach Weihnachten von den Regionalfilialisten Osiander und Mayersche initiierte “Freiheit-Schenken-Aktion”, im Rahmen der unter anderem Kindle-Lesegeräte gegen das aktuelle Pocketbook Touch Lux 2 eingetauscht werden können, geht auf die Zielgerade.

« Osiander vous offre la liberté ! » Lors des fêtes, le groupe allemand de librairies proposait d’échanger les Kindle de ses clients contre des PocketBook Touch Lux 2. Cette liseuse prend en charge le format standard de livres électroniques ePub, contrairement à celle d’Amazon. L’opération a rencontré un franc succès, même si l’on peut douter de son efficacité en matière de sensibilisation à l’interopérabilité : les lecteurs doivent maintenant trouver un moyen de casser la protection numérique de leurs livres Kindle pour les transférer sur leur liseuse PocketBook. (Via)