Et Mark Zuckerberg découvrit le livre

Anthony Nelzin-Santos

Cet article est issu de Cartel Mère, une étude de la manière dont l’art interroge la technologie et dont la technologie inspire l’art, publiée avec Cécile Jourdain entre juillet 2014 et avril 2015.

Mark Zuckerberg :

I’ve found reading books very intellectually fulfilling. Books allow you to fully explore a topic and immerse yourself in a deeper way than most media today. I’m looking forward to shifting more of my media diet towards reading books.

Le fondateur de Facebook se lance un « défi » chaque année — en 2015, il lira deux livres par mois. Un défi à ce point suivi que son premier choix, The End of Power, est en tête du classement d’Amazon et en rupture de stock ailleurs. Plus amusant (et très révélateur), la manière dont Mark Zuckerberg décrit le « média livre », comme s’il s’agissait d’un nouveau service de Facebook.