Fleur Pellerin se dresse contre Kindle Unlimited… et ses concurrents français !

Anthony Nelzin-Santos

Cet article est issu de Cartel Mère, une étude de la manière dont l’art interroge la technologie et dont la technologie inspire l’art, publiée avec Cécile Jourdain entre juillet 2014 et avril 2015.

Fleur Pellerin :

L’avis montre que la loi sur le prix unique du livre n’est pas incompatible avec une formule d’abonnement, mais que toutes les offres d’abonnements actuellement sur le marché ne sont pas en conformité avec ce cadre juridique. […] Le principe essentiel est que l’éditeur doit fixer lui-même le prix de son offre. De ce point de vue, les abonnements forfaitaires illimités qui concerneraient plusieurs éditeurs ne respectent pas la loi.

La médiatrice du livre ayant arbitré dans le sens du Syndicat national de l’édition, Fleur Pellerin appelle Amazon se « mettre en conformité avec la loi ». Reste que Kindle Unlimited n’est que l’arbre qui cache la forêt : des services français comme Youboox ou Izneo sont tout aussi concernés par cet avis. Ils devront se concerter avec la médiatrice du livre avant la fin mars, et s’adapter avant la fin juin.