Kindle Unlimited est illégal, assure le SNE

Anthony Nelzin-Santos

Cet article est issu de Cartel Mère, une étude de la manière dont l’art interroge la technologie et dont la technologie inspire l’art, publiée avec Cécile Jourdain entre juillet 2014 et avril 2015.

Syndicat national de l’édition :

Après analyse juridique et mûre réflexion, le Bureau du SNE est parvenu à la conclusion en décembre dernier que les offres d’abonnement dont les prix ne sont pas fixés par les éditeurs ne sont pas légales, hormis les exceptions prévues par la loi de 2011 sur le prix du livre numérique, à savoir les offres à usage collectif proposées dans un but professionnel, d’enseignement supérieur ou de recherche.

Après le Centre national du livre, le Syndicat de la librairie française, et divers collectifs d’auteurs, le Syndicat national de l’édition s’oppose à son tour aux offres de lecture « illimitées ». Cet avis motivé par la loi a été transmis à la médiatrice du livre, qui doit prochainement remettre un rapport sur la question à la ministre de la Culture. Kindle Unlimited est évidemment visé, mais des acteurs français comme Youboox et Izneo — où l’on trouve les ouvrages de certains membres du SNE — sont aussi concernés.