Pas de selfie sticks dans les musées américains

Anthony Nelzin-Santos

Cet article est issu de Cartel Mère, une étude de la manière dont l’art interroge la technologie et dont la technologie inspire l’art, publiée avec Cécile Jourdain entre juillet 2014 et avril 2015.

New York Times :

Art museums have watched this development nervously, fearing damage to their collections or to visitors, as users swing their sticks with abandon. Now they are taking action. One by one, museums across the United States have been imposing bans on using selfie sticks for photographs inside galleries (adding them to existing rules on umbrellas, backpacks, tripods and monopods), yet another example of how controlling overcrowding has become part of the museum mission.

Si l’usage du selfie stick est désormais interdit dans les plus grands musées américains, la prise de selfies reste encouragée. « C’est une chose de prendre des photos à longueur de bras », explique le responsable du numérique au Met, Sree Sreenivasan : *« à trois longueurs de bras, vous empiétez sur l’espace personnel d’autrui »*… et le cordon de sécurité placé autour des œuvres les plus précieuses.