métro[zen]dodo

De la bande-passante des voitures

Terenig Topjian, fondateur du groupe d’intérêt Have A Go, sur Citylab :

Priority streets would have bus-only lanes, several lanes for micromobility to accommodate increased riders and varied speeds, and large, broad sidewalks. Cars are the slowest, lowest-bandwidth forms of urban transportation. If we aren’t going to ban them outright, we need to at least start putting cars in their proper places.

Je propose une solution toute simple : des pistes automobiles. Je suis même prêt à payer un peu plus d’impôts pour financer la construction de pistes automobiles « protégées », avec un séparateur infranchissable par les vélos, je ne voudrais pas que ces stupides cyclistes puissent bloquer la circulation des voitures en se garant le temps d’acheter un paquet de clopes, ou risquent de provoquer une collision en ouvrant leur antivol sans regarder.

Vous avez envie de discuter ? Envoyez-moi un courrier électronique. Vous voulez poursuivre la lecture ? Commencez ici. Vous vous sentez l’âme généreuse ? Offrez-moi un livre !