Pono « ne sera pas un fabricant pour longtemps »

Anthony Nelzin-Santos

Cet article est issu de Cartel Mère, une étude de la manière dont l’art interroge la technologie et dont la technologie inspire l’art, publiée avec Cécile Jourdain entre juillet 2014 et avril 2015.

GigaOm :

Young went on to say that he’d be happy to share Pono’s technology with other companies, and license the Pono brand. “It can say ‘certified Pono’ or it can say ‘branded Pono’. Those are the two things we offer, and neither of them are very expensive,” he explained.

Pono s’attaquera-t-elle au véritable problème de la qualité audio ? Ce n’est sans doute pas en s’associant avec Harman pour apposer son estampille sur des autoradios, alors que le déplacement de l’écoute musicale du salon à l’habitacle a motivé la première course au volume, qu’elle le fera.